Veillée d’armes, naissance d’un contre-feux

De la confrontation des idées peut naître une étincelle, un surgissement, propice à l’émulation collective, à l’activisme intellectuel. Amorce d’une velléité.

Après plusieurs années de mûres réflexions et de conversations interminables dans le cercle restreint de mon entourage  – littéralement au bord de la saturation -, il est venu le temps de se saisir de sa plume, ou tout du moins de son clavier, et d’assumer ouvertement ses opinions et prises de position.

Ce site est né d’une véritable passion pour l’écriture et le débat intellectuel, ainsi que d’un sentiment d’urgence face au traitement de l’information. Qu’il s’agisse de sujets politiques, économiques, sociaux voire sociétaux, le discours dominant est à l’abrutissement des masses et au travestissement des idéaux, sous couvert d’objectivité scientifique et de conformisme social.

Probablement voué à rester anonyme, ce site n’a pas vocation à révolutionner l’information. Il s’agit simplement de permettre à son auteur de s’épancher sur ses réflexions, ses atermoiements, ses passions, ses doutes, en les ancrant dans le réel. Et tant mieux si cela peut intéresser quelques personnes…

Finalement non, faisons fi de toute pseudo modestie ! L’heure est à l’engagement et à la résistance. Nous sommes en guerre. Nos sociétés post-industrielles occidentales sont engagées depuis plusieurs décennies dans un conflit durable. Et si celui-ci n’est qu’à de très rares occasions militarisé (du moins dans nos frontières), il comporte son lot de batailles et de victimes, pour qui la violence quotidienne est bien réelle. C’est la violence sociale, érigée comme instrument de gouvernance antidémocratique et d’accaparement des richesses. Cette violence est entretenue et amplifiée par les médias de masse, au service d’intérêts politiques et économiques bien réels.

Dans cette perspective, l’information revêt une importance fondamentale. Elle structure la pensée. Elle donne des clés de compréhension du monde. Elle détermine nos actions et notre rôle dans la société. Contrôler l’information, c’est exercer une emprise sur les gens, les soumettre à ses intérêts. Face aux manipulations systématiques, qui génèrent passions idéologiques et embrasements politiques, il est devenu indispensable d’ériger des « contre-feux ». Comme autant d’instruments de résistance intellectuelle et d’émancipation individuelle et collective. Des instruments pour l’action.

Invoquer la pensée du sociologue Pierre Bourdieu , en nommant ce site « contre-feux », n’est ni aisé ni anodin. Il ne s’agit aucunement de rivaliser avec l’oeuvre de cette figure tutélaire des sciences sociales. Toute comparaison à ce sujet est hors de propos. Mais, il s’agit plutôt de s’inscrire dans le sillon creusé dans la compréhension et la dénonciation des différentes formes de domination et d’inégalité sociales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s